Pour un meilleur rendu de ce site vous devez activer l'option Javascript de votre navigateur, ou autoriser le contenu bloqué par Internet Explorer Merci.

Infos !

  • Les séminaires de rentrée se sont assez bien déroulés dans toutes les régions. A chaque étape, le SG a pu rencontrer plusieurs responsables qui sont venus assister aux séances de formation. Au-delà de la formation, ils ont eu des échanges sur la manière d’améliorer le travail, et de mieux marquer notre présence dans chaque région. C’était aussi l’occasion de rencontrer un certain nombre d’amis à l’intérieur du pays en vue de les encourager à épauler les jeunes frères membres des coordinations régionales. Pour les séminaires, en tout, 22 responsables de la région maritime étaient à Agbodrafo, 12 responsables (dont 3 amis) ont été rencontrés à Kpalimé, 13 responsables élèves à Sokodé et Sotouboua, 25 responsables (dont 8 amis) à Kara, 26 responsables (dont 3 amis) à Dapaong.
  • La quasi-totalité des groupes ont repris leurs activités dans les lycées et campus sur toute l’étendue du territoire. Nous sommes particulièrement heureux pour la reprise des groupes de Bassar, qui n’ont pas véritablement travaillé durant ces deux dernières années à cause de la maladresse de certains responsables ecclésiastiques locaux, et félicitons la coordination de la Kara pour son sens de Leadership !
  • La journée nationale de jeûne et prière a été observée le 1er novembre. De 8H00 à 16H00, des élèves, étudiants et amis de la région maritime se sont donnés rendez-vous au Campus de Lomé, à la chaîne ouest du Restaurant Universitaire pour une séance intense de louange, d’adoration et d’intercession en faveur du mouvement et des mouvements frères, notamment ceux du Burkina et de la Guinée assez éprouvés sur le moment. Les échos de la journée à l’intérieur du pays nous sont également parvenus.